Une petite seconde (où on y parle de douche brulante et de Canada au cul)

18 Déc

L’autre soir j’ai pris une douche chaude, brulante. A m’en faire mal. Oui, je méritais d’avoir mal. Parce que je n’avais rien, et c’était injuste vu que tout était de ma faute. Quelques bleus deci delà, dont un de la forme (et de la taille) du Canada sur le cul, des douleurs musculaires, un coude probablement fêlé. Physiquement j’allais bien, moi.

Une semaine plus tôt, j’ai eu la peur de ma vie. Non, cette fois, l’expression n’est pas surfaite. J’ai cru avoir tué ma fille.

Une petite seconde qui a failli changer nos vies. Un pied qui dérape. Des mains qui lâchent leur précieux contenu. Un bruit, horriblement sourd. Et une vision qui restera gravée à vie: mon bébé, une dizaine de marches plus bas.

Je ne veux même pas décrire ces moments. Les réflexes qui s’exécutent les mains et la voix tremblantes. L’incompréhension, l’incrédulité face à la situation. Ce n’est pas possible, c’est juste un cauchemar n’est-ce pas? Les moments de contrôle (appeler le 15, monter calmement dans l’ambulance, attendre patiemment le résultat du scan), et ceux au bord du gouffre (et si elle mourrait? Oh mais qu’est-ce que j’ai fait??)

Mon bébé, mon tout petit amour d’1 mois et demi est tombé dans les escaliers. JE l’ai faite tomber! Et elle souffre, mon cœur de maman en pleure des larmes de sang, elle doit avoir tellement mal. Mon Dieu son crâne!

Quand le neurochirurgien m’explique ce qu’elle a, il affiche un sourire qui se veut rassurant. Je m’accroche à ça, je ne comprend presque pas ce qu’il me dit de toute façon: fracture déplacée, décollement sous-dural, œdèmes cérébraux. Surveillance, contrôle fin de semaine.

Je me retrouve seule à l’hôpital, avec mon bébé hurlant de douleur et de peur, et mes angoisses. « Ce n’est pas de votre faute Madame » me dit on souvent, et je fond en larmes immanquablement. Bien sur que c’est ma faute, c’est moi qui marchait, c’est moi qui devait la tenir. Et je l’ai lâchée.

Les premières heures sont cruciales, et elles se passent bien.WonderPoupée dort, mange. Quand elle est réveillée, elle sourit même. Une semaine plus tard, on en est là: elle a l’air d’aller bien. Pas de troubles neurologiques évidents. Sauf que résonne en moi la phrase du neurochirurgien quand je lui ai demandé s’il y avait des recommandations particulières: « Surveillez qu’elle soit toujours elle-même ».

C’est quoi « être soi-même » pour un bébé de moins de 2 mois? Qui évolue chaque jour? Comment je sais que ce qui change est normalement lié à son développement, ou à la chute?

Elle a changé bien sur. Elle pleure. Beaucoup. Beaucoup plus. Ça c’est le changement le plus évident. Que je lie bien évidemment à la chute. Et chaque petit changement entraine en moi une culpabilité sans limite. C’était un bébé adorable, très facile à vivre; là elle me fait vivre des moments ou je peine à supporter ses cris que je ne comprend pas. On commençait à peine à avoir quelques habitudes, je commençais à la comprendre, on avait notre petit rythme. Et maintenant je ne la reconnais plus, je ne la comprends plus.

J’ai mal pour elle, j’ai mal à sa fracture, j’ai mal à chaque cri d’angoisse qu’elle pousse soudainement, à ses difficultés d’endormissement.

J’ai mal à mon cœur de maman qui a failli à son rôle protecteur, et qui peine à soulager son bébé.

J’ai mal à ma déjà si faible confiance en moi.

C’est passager me dit-on. Elle et moi sommes encore perturbées par ce qui s’est passé, c’est tout frais. Soit. Je passe mes journées collée à elle, pour la rassurer, pour me rassurer. Une bonne cure d’amour pour oublier ce vilain épisode.

Parce que le plus dur sera d’oublier. Si elle marche « tard », pour moi ce sera du à sa chute; si elle parle « mal », ce sera du à sa chute, la moindre « imperfection » sera due à sa chute. On espère tous des enfants parfaits: j’y serais plus que sensible. Ce qui est, je le sais déjà, une énorme erreur.

Une petite seconde qui a failli changer nos vies. Et seulement failli je l’espère du plus profond de mon cœur.

Publicités

30 Réponses to “Une petite seconde (où on y parle de douche brulante et de Canada au cul)”

  1. Une Souris Rose décembre 18, 2013 à 9:12 #

    J’espère qu’écrire ces quelques mots t’a fait du bien!
    Je n’ose imaginer ce que tu as pu ressentir et ressens encore.
    Je me souviens de la chute de Poupon… juste tombée de notre lit.
    Soignez-vous bien!

  2. Carene décembre 18, 2013 à 9:13 #

    Qu’est ce que je peux te dire apres avoir lu ca… Sans doute rien… Rien qui evidemment ne pourra apaiser ta souffrance… Rien qui ne t’aidera a publier… Je peux juste etre la. Pour toi. Pour elle. Cette chute n’enleve rien a l’amour que tu lui portes. Qd on la voit te sourire, on ne peut pas avoir de doute sur l’amour qu’elle aussi te porte.

    • moitoutetrien décembre 21, 2013 à 6:32 #

      Merci bcp, tu as mis le doigt sur qqchose que je n’osais aborder: est-ce qu’elle m’en veux, est ce qu’elle m’aime moins?
      Tu as raison, elle me sourit: bouffées d’amour dans mon cœur!

  3. isalouise2012 décembre 18, 2013 à 9:17 #

    J en ai des frissons ma belle et j imagine volontiers chaque mot posé dans ce billet …mais tache de ne pas te faire trop de mal tout de même… il faudra du temps mais ca va aller ❤️❤️❤️ LOVE

    • moitoutetrien décembre 21, 2013 à 6:34 #

      Cela va faire 2 semaines maintenant: ça va un peu mieux 💚

  4. mamengagee décembre 18, 2013 à 9:18 #

    J’aimerai tellement pouvoir te réconforter..
    Je pleure avec toi en lisant ces lignes..
    Tout ira bien, WonderPoupee sera comme sa maman, belle et courageuse, fragile et attachante.
    Et non ma belle, ce n’est pas de ta faute. Tu n’y es pour rien. Rien du tout.
    Plein de gros bisous

    • moitoutetrien décembre 21, 2013 à 6:35 #

      Pleure pas jolie, viens plutôt me faire des câlins!
      ❤💋

  5. sunny décembre 18, 2013 à 9:34 #

    J’ai pleuré en lisant ton article. Comme je te l’ai dit ce n’est pas ta faute et nous te le répéterons aussi longtemps qu’il le faut. Et je suis sûre que Wonder Poupée n’aura aucune séquelle

  6. Chocophile décembre 18, 2013 à 9:54 #

    J’en ai des frissons et des larmes… Laisse toi, laissez vous du temps, il n’y a que lui qui peut vous faire regagner confiance et sérénité… Ses blessures vont guérir bien plus vite que ta culpabilité, mais elle aussi s’estompera, c’est ta puce elle même qui s’en chargera.. Gros bisous à vous deux ♥♥♥

  7. Annamoon décembre 18, 2013 à 10:17 #

    Je ne rajouterai rien de plus a ce billet déchirant car je sais que tu sais que je sais que tu sais qu’on se ressemble en bcp de points (particulièrement sur notre côté fataliste) et que je comprend et ressens ta culpabilité, ta peur, tes regrets, ces moments ou tu te dis « et si… et si… et si… »
    alors comme souvent, je vais être cynique, peut être, mais franche : rien de ce que je pourrais dire ne soulagera ta peine, tes angoisses. Je ne vais pas te dire « ça va aller » parceque ce n’est pas ce que tu veux entendre et surtout, même si ça fait du bien, tu ne le considérera pas pour acquis. Tout ce que je vais dire c’est …
    … C’est fait alors wait and see. Tu n’as aucune arme pour lutter contre cette situation. Tout ce que tu as c’est l’espoir, la confiance en G, et l’amour, beaucoup d’amour.
    Je t’apprécie beaucoup, vraiment (demande a Charles) et c’est sincèrement, profondément que je t’écris ces quelques lignes

    • moitoutetrien décembre 21, 2013 à 7:06 #

      Merci bcp Anne. Ton pragmatisme me parle bcp en effet, et tu as raison inutile de ressasser. Quelques cauchemars plus tard, je vais bientôt y arriver.
      Elle a l’air de m’aimer qd même, et moi je l’aime plus que tout!

  8. Polly décembre 19, 2013 à 6:45 #

    Mon cœur se serre en te lisant et j’espère que le temps fera son œuvre et appaisera vos souffrances. On est avec toi

  9. sobridgetblog décembre 19, 2013 à 5:32 #

    Ooh ma belle…Je suis tellement desolée. Mais même à la meilleure des mamans (Ce qui n’existe pas) ça peut arriver.Personne n’est à l’abris de ce genre d’accident.
    Je comprends ta culpabilité mais sincèrement essaie de t’en détacher.
    L’amour que tu as pour elle est plus fort que tout.
    Je t’embrasse fort, prenez soins de vous…

    • moitoutetrien décembre 21, 2013 à 7:03 #

      Le pire c qu’a force de culpabiliser, je m’en veux de penser plus a moi qu’a elle!

  10. Crevette d'ODouce décembre 20, 2013 à 8:11 #

    Oh mais tu as déjà réussi à l’écrire, ce qui est une petite victoire en soi. En te lisant, nul ne peut douter de votre amour l’une envers l’autre. Et de cet amour va renaître la confiance et pour le reste le temps fera l’affaire. Je vous souhaite de belles fêtes de fin d’année. Et vous fais des bises de réconfort !

  11. To be or not to be PMA décembre 22, 2013 à 1:41 #

    Oh la la.
    Je pense bien à toi, tu as vécu me pire crainte…

    J’espère que tout ira bien pour elle.
    Ne t’en veux pas trop, un accident reste un accident et t’en vouloir ne changera rien au passé mais peut te pourrir le présent/l’avenir

    Ma Poupette est tombée de notre lit une fois, à cause de moi, sa tétée n’a pas cogné le carrelage mais est allée se poser sur les cables de la lampe de chevet/mon réveil, je m’en suis beaucoup voulu…

    Bon courage, on attend des nouvelles

    • moitoutetrien décembre 23, 2013 à 9:10 #

      C’est vraiment un cauchemar: une des + grandes peur qui se réalise. J’en frissonne encore souvent, et descendre cet escalier est d’un stress de fou.
      La culpabilité tombe peu a peu, a mesure que je la voie sourire!

  12. Runningettalonshauts décembre 22, 2013 à 9:11 #

    J’ai eu les larmes aux yeux en lisant ton billet. Pour ce qui est de la culpabilité je comprends tellement, moi la mère qui a confondu les contractions avec des points de côtés, qui a donc dû rester alitées et qui n’a pas été capable de mener sa grossesse à terme en faisant naître sa fille plusieurs semaines trop tôt… Mais aujourd’hui WonderPoupee va bien alors comme dit Anne « wait and see ». Dis toi que si les médecins étaient inquiets ils ne vous auraient pas laissées rentrer chez vous. Je pense qu’au moindre doute ils auraient fait d’autres examens.
    Profite au maximum de ce premier Noël à quatre, je suis sûre que dans les bras de Fiston elle fera de magnifiques sourires à côté du sapin 🙂
    Plein de bisous et de très bonnes fêtes!

    • moitoutetrien décembre 23, 2013 à 9:17 #

      Oui j’imagine bien ta culpabilité sur la prématurité. Mais comme pour moi, ce sont des juste des choses malheureuses qui arrivent 😦
      Oui elle va bien, et sa bosse sur le crâne ne me fait plus pleurer a chaque fois, on avance!
      Merci, bisous, et joyeuses fêtes a vous

  13. babymeetstheworld janvier 19, 2014 à 8:35 #

    Ma sexy, c’est dur de te lire, on se met à ta place et on imagine cette souffrance que tu as du ressentir, seule avec ton petit amour de bébé. J’espère qu’avec le temps tu arriveras à effacer un peu cette image de ta tête même si je sais que c’est quasi impossible il faut essayer pour toi et pour elle ❤

    • LN février 8, 2014 à 11:30 #

      Le temps fait son affaire. Suis une ayatollah des escaliers sécurisés maintenant 😉
      Des bisous itou ma sexy

  14. Voilapapa février 7, 2014 à 9:05 #

    Cette seconde qui s’étire, si éprouvante à lire…
    Et puis, l’attente.. Dure, l’attente. Comme si tu ne pouvais refermer le couvercle, passer à autre chose. J’espère que tu as enfin réussi à le poser, ce couvercle, à te détacher, à ne pas te sentir coupable, à être bien…
    Des bisous..

    • LN février 8, 2014 à 11:31 #

      Merci ❤
      Ça sera jamais cicatrisé, mais je crois qu'on tient le bon bout.

  15. mamaeline février 17, 2014 à 12:35 #

    J’ai eu peur, j’ai eu mal, pour toi, pour elle…C’est traumatisant dans une vie de maman. J’espère que le temps fait son oeuvre, que toutes deux vous vous sentez mieux maintenant… Des bises ! (@PetitesCrapules)

    • moitoutetrien février 17, 2014 à 1:48 #

      Merci oui ça va mieux. WonderPoupée porte bien son surnom (!), elle pète le feu comme si rien ne s’était passé. Et moi je panse mes blessures, ça cicatrise plutôt bien!

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :